Consigne

Le premier système de dépôt a été introduit à Dublin il y a plus de 200 ans. Elle est donc loin d’être nouvelle. Une valeur supplémentaire est accordée à l’emballage, ce qui incite les consommateurs à le rapporter au magasin, d’où il peut être recyclé ou réutilisé. Ce système a prouvé qu’il permettait de réduire les déchets sauvages et d’améliorer la qualité du recyclage et de la collecte sélective. Toutes les raisons sont bonnes pour en faire la norme !

Dépôts – de quoi s’agit-il exactement ?

Dans de nombreux pays, les dépôts sont une mesure environnementale vieille comme le monde. C’est l’une des mesures les plus rapides et les plus faciles à mettre en œuvre pour réduire les emballages dans les déchets, améliorer le recyclage et passer à la réutilisation. Vous vous rendez au magasin, vous payez une caution pour votre boisson et vous la récupérez lorsque vous la rapportez au magasin. Une évidence, n’est-ce pas ?

Si seulement c’était aussi simple. Aux Pays-Bas et en Belgique, l’industrie et le gouvernement ont opposé une forte résistance aux progrès dans ce domaine. Aux Pays-Bas, le système a finalement été étendu aux petites bouteilles en plastique (juillet 2021) et aux boîtes de conserve (avril 2023). La Belgique ne l’a pas encore introduit.

 

Pays-Bas

Un système de consigne pour les grandes bouteilles en plastique est en place aux Pays-Bas depuis près de dix ans, mais notre équipe a contribué à l’étendre aux petites bouteilles en plastique en juillet 2021 et aux boîtes de conserve en avril 2023. Les résultats sur la litière ont été rapides. Nous travaillons actuellement à l’amélioration du système afin qu’il puisse bénéficier des avantages observés dans d’autres pays.

Belgique

En Belgique, il existe une consigne volontaire sur les bouteilles de bière réutilisables, mais pas encore de système pour les bouteilles en plastique et les canettes. L’industrie belge s’est traditionnellement opposée à l’introduction de consignes sur les bouteilles en plastique et les boîtes de conserve. Toutefois, les gouvernements régionaux, avec notre soutien, ont ouvert la porte à cette mesure environnementale. Et bien que la décision soit en suspens, le soutien aux dépôts s’accroît. 3 Belges sur 4 souhaitent un système de consigne sur les bouteilles en plastique et les canettes. C’est pourquoi nous travaillons avec des organisations de consommateurs, des ONG environnementales et même des organisations d’agriculteurs pour introduire le système au niveau national.

Titre

La Deposit Money Alliance lutte pour l’introduction d’un système de dépôt aux Pays-Bas et en Belgique. Plus de 1 300 partenaires, dont des centaines de municipalités, de banques, d’organisations d’agriculteurs et de consommateurs et d’ONG, soutiennent l’introduction d’un tel système aux Pays-Bas et en Belgique, sous le slogan « Yes We Can !

L’Europe

Grâce à notre expertise acquise au fil des années de travail sur ce sujet, nous sommes également impliqués au niveau européen. Grâce à l’introduction obligatoire de la consigne dans le prochain règlement sur les emballages et les déchets d’emballages et à la direction d’un groupe de travail au sein du mouvement Break Free From Plastic, nous visons à promouvoir la consigne dans tous les pays européens.

Les dépôts comme tremplin vers la réutilisation

Enfin, nous ne considérons pas l’introduction de la consigne sur les produits à usage unique comme une fin en soi. Même pas à proximité ! Il s’agit d’une incitation qui, avec des politiques appropriées, telles que la fiscalité, peut ouvrir la voie à des systèmes de réutilisation. Une fois que l’on a adopté le comportement positif consistant à rapporter les emballages, il est plus facile de passer à des emballages réutilisables ou rechargeables et de mettre fin à l’ère de l’usage unique

Derniers articles
A propos de l’argent de dépôt

Article

[Position paper] On the road to ambitious Deposit Return Systems all over Europe

While the general ambitions of the Packaging and Packaging Waste Regulation (PPWR), especially regarding the reuse targets, have been largely watered down by industry lobbies, we do still welcome the direction given to DRS in the new revision of the PPWR. With this joint letter – signed by 50 European organizations – we comment on the regulation, which consecrates DRS as a solution to increase selective collection, foster reuse

Lire la suite

L’équipe du dépôt de projet

Karl Beerenfenger

Chargé de projet Mission Reuse et mégôts

karl@fairresourcefoundation.org

Karl Beerenfenger

Chargé de projet Mission Reuse et mégôts

karl@fairresourcefoundation.org

Karl Beerenfenger

Chargé de projet Mission Reuse et mégôts

karl@fairresourcefoundation.org

Karl Beerenfenger

Chargé de projet Mission Reuse et mégôts

karl@fairresourcefoundation.org