Politique européenne

Les politiques européennes jouent souvent un rôle déterminant dans les politiques à mettre en œuvre par les États membres. Les gouvernements nationaux sont obligés de suivre les réglementations imposées par l’Europe en matière de politiques environnementales.

En fonction de la nature de la politique (règlement ou directive), les États membres ont plus ou moins de liberté pour élaborer ces règles au niveau national. Fair Resource Foundation invite les différentes instances à formuler les politiques les plus ambitieuses possibles.

Comment fonctionne l'Europe ?

Pour notre travail, trois instances de coopération en Europe sont essentielles : la Commission européenne (l’organe exécutif qui élabore les lois et contrôle le budget), le Parlement européen (l’organe législatif composé de politiciens élus qui approuvent les lois) et le Conseil de l’Union européenne (les ministres spécialisés des différents États membres qui ajustent et évaluent les politiques). Grâce à nos connaissances et à notre expérience, nous aidons également les décideurs politiques à élaborer de nouvelles propositions et de nouveaux objectifs. Dans ce contexte, nous coopérons beaucoup avec d’autres organisations environnementales européennes, car l’union fait la force.

En tant que FRF, nous sommes impliqués dans ce processus à différents moments et à différents niveaux. Nous examinons le contenu des propositions et des rapports, identifions les points forts et les points faibles et déterminons si l’accent est suffisamment mis sur la prévention et le réemploi. Sur cette base, nous prenons des mesures, telles que la rédaction de plaidoyer ou de lettres ouvertes, pour veiller à ce que la politique environnementale ne soit pas affaiblie par des intérêts commerciaux ou des mesures de retardement. Notre objectif est d’assurer l’impact et l’efficacité de la politique et de l’adapter si nécessaire.

La fin du report des problèmes environnementaux

L’Europe compte toujours sur l’exportation de déchets vers des pays extérieurs à l’Europe comme solution à l’augmentation de la quantité de déchets au sein de l’UE. Ces pratiques transfèrent la responsabilité du traitement correct de ces déchets aux pays de destination. En outre, nous perdons ainsi des matières premières précieuses qui pourraient être utilisées comme ressources pour de nouveaux produits. Le transport maritime des déchets peut avoir des effets néfastes sur l’environnement et la santé des populations locales dans les pays destinataires, et il contribue à la crise mondiale des déchets.

Il est essentiel que l’Europe prenne des mesures pour remédier à ces pratiques problématiques et promouvoir l’économie circulaire en encourageant la prévention, le réemploi et le recyclage des déchets au sein de l’Union européenne. Ces politiques devraient se concentrer, entre autres, sur la prévention des déchets – par la réutilisation, la prévention et la réparation -, la mise en œuvre de réglementations plus strictes en matière d’élimination des déchets, l’investissement dans des systèmes de recyclage de haute qualité et la réduction de la dépendance à l’égard des exportations en tant que stratégie de gestion des déchets. Ces politiques garantissent que l’Europe œuvre en faveur d’une planète vivable, y compris pour les sociétés situées en dehors de l’UE.

Dernières publications
sur la politique européenne

Article

L’avenir de la REP : comment assurer moins de concentration du pouvoir et une meilleure gouvernance ?

Emballages, appareils électroniques, pneus de voiture, batteries, textiles : de nombreux produits que nous, consommateurs, rencontrons au quotidien, sont soumis à la « responsabilité élargie du producteur » (REP). Et cela ne fera qu’augmenter dans un avenir (proche) pour d’autres groupes de produits, comme les chaussures et les couches. Pourtant, il y a beaucoup à critiquer à l’égard du système. Même si celui-ci garantit souvent une meilleure collecte et une meilleure couverture

Lire la suite
Article

Le Parlement rejette les espoirs de l’Europe de réduire les déchets d’emballages et se range du côté de l’industrie du jetable

Bruxelles, 22 novembre 2023 Aujourd’hui, le Parlement européen a voté sur la proposition de révision du règlement sur les emballages, telle que proposée par la Commission européenne en novembre 2022. Cette proposition visait à réduire la quantité record de déchets d’emballages en Europe. Intimidé par un lobbying sans précédent de la part de l’industrie, le Parlement a supprimé presque toutes les dispositions visant à réduire les emballages inutiles, ainsi que

Lire la suite

Politique européenne

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?