La municipalité côtière de Bredene va introduire son propre système de consigne

by Rob Buurman | 2 avril 2019

L’organisation environnementale Recycling Netwerk Benelux aide la municipalité de Bredene à mettre en place un projet pilote sur la consigne à partir de l’année prochaine. La municipalité veut utiliser la consigne pour trouver une solution pour les bouteilles en plastique et les canettes dans la nature. La municipalité côtière en a assez d’attendre le gouvernement flamand.

Bredene est la première municipalité de Flandre à prendre cette mesure. La municipalité de bord de mer a deux objectifs en tête : réduire considérablement la quantité de déchets sauvages et permettre un meilleur recyclage du plastique et des canettes.

« Les détritus sont irritants pour les personnes qui se promènent sur la plage ou dans le parc. Les vaches qui ingèrent des morceaux d’étain tombent malades ou meurent. Les gens ne se promènent pas sur les plages ou dans les forêts pour voir constamment des déchets, ils pourraient tout aussi bien se promener dans un parc à conteneurs. Les oiseaux et les poissons se prennent dans les détritus ou les confondent avec de la nourriture », a déclaré le maire de Bredene, Steve Vandenberghe (sp.a).

Il a demandé aux autres municipalités côtières, lors de la réunion des maires côtiers du mercredi 3 avril, de se joindre au projet.

40 % du volume des déchets sauvages sont constitués de canettes et de bouteilles en plastique. Bredene compte sur la consigne pour réduire considérablement ce chiffre. Après tout, un environnement propre est un atout important pour une municipalité côtière. En Allemagne, jusqu’à 98% des emballages de boissons sont réduits grâce au système de consigne.

Articles connexes :

Het Nieuwsblad, La commune côtière en a assez des déchets sauvages : à Bredene, à partir de 2020, vous ne pourrez plus jeter une seule canette comme ça.

Balises associées

Plus d‘articles sur ce sujet

[Position paper] On the road to ambitious Deposit Return Systems all over Europe

[Position paper] On the road to ambitious Deposit Return Systems all over Europe

While the general ambitions of the Packaging and Packaging Waste Regulation (PPWR), especially regarding the reuse targets, have been largely watered down by industry lobbies, we do still welcome the direction given to DRS in the new revision of the PPWR. With this joint letter – signed by 50 European organizations – we comment on the regulation, which consecrates DRS as a solution to increase selective collection, foster reuse

read more